Retraite : appel unitaire 28 mars #hopitaux cliniques #EHPAD

26 mars 2023

Les organisations AMUF, CGT, CFE-CGC, SUD,Collectifs Inter Blocs et Inter Urgences, leprintemps de la Psychiatrie et la Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux et des Maternités de Proximité appellent les personnels, des établissements du sanitaire, du médico-social et du social , les retraité.e.s et les usagè.r.e.s à se mobiliser massivement avec toute la population le 28 mars et à multiplier les actions et les initiatives . Et il est urgent de stopper les mesures et la politique gouvernementale qui cassent l’hôpital public et notre système de santé ainsi que notre sécurité sociale solidaire.

Nous appelons à des mesures urgentes et au vote de lois qui renforcent le service public de santé, la Sécurité Sociale et l’hôpital public, et non à des réformes qui les détruisent. Nous sommes convaincus que la protection de ces systèmes est cruciale pour garantir l’égalité d’accès, d’accueil et de prise en charge de qualité pour la population sur tout le territoire. Et notre système de retraite en fait partie !

Le système de Santé et d’Action Sociale, la Sécurité Sociale, les établissements du secteur sanitaire, médico-social et social, l’hôpital public et les services publics ont besoin de financements basés sur les besoins de la population. La gestion purement « commerciale et économique » de nos systèmes solidaires sont non seulement un échec mais de plus sont totalement contraires à la déontologie des professionnel.l.e.s qui exigent de pouvoir exercer leurs missions essentielles de service public dans de bonnes conditions avec les moyens nécessaire pour répondre aux besoins de la population dans la proximité et de manière égalitaire sur tout le territoire

Nous revendiquons de meilleures conditions de travail à l’hôpital et dans tous les secteurs qui prennent en charge les populations de la naissance à la mort.

➢ Exigeons l’arrêt de la casse de l’Hôpital public, de notre système de santé et d’action social et l’arrêt de la dégradation de l’accès et la qualité des soins pour la population.

La population et les usagè.r.e.s soutiennent les professionnel.l.e.s de santé et d’action sociale qui dénoncent leurs conditions de travail et la dégradation de la qualité de la prise en charge de la population dans tous les territoires.

Il est temps que le gouvernement prenne en compte les revendications portées avec détermination par nos organisations, les agent.e.s, salarié.e.s de la Santé et de l’Action Sociale et les usagè.r.es.

➢ Déterminé.e.s et mobilisé.e.s pour le retrait de cette loi retraite qui pour les professionnel.l.e.s de nos secteurs d’activités aux métiers très pénibles est d’autant plus inacceptables.

➢ Déterminé.e.s et mobilisé.e.s pour défendre les conditions de travail et de vie des salarié.e.s de la santé et de l’action sociale ainsi que l’accueil et la qualité de la prise en charge de la population.

Le 28 mars, mobilisé.e.s pour le retrait de la loi sur les retraites. Cette loi touche particulièrement nossecteurs d’activités hautement féminisées de plein fouet et va creuser encore les inégalités pour elles

Ensemble, le 28 mars pour exiger le retrait de cette la loi inacceptable et le retrait des mesures actuelles qui détruisent notre système de Santé et d’Action Sociale

Partager l'article