Salaire : la diéte pour les infirmières, 11.000 euros/mois au Cabinet Buzyn

Salaire : la diéte pour les infirmières, 11.000 euros/mois au Cabinet Buzyn

18 novembre 2018

Jamais nous avions cons­taté un tel écart entre le peuple et l’élite : d’un coté, les infir­miè­res enre­gis­trent un recul de pou­voir d’achat de 12% sur 5 ans, avec un gel des salai­res. De l’autre, la loi de finan­ces nous montre que la rému­né­ra­tion moyenne des conseillers d’Agnès Buzyn est la plus élevée du gou­ver­ne­ment, à 11084 euros !

"C’est bien payé pour tenir la hache qui coupe dans les bud­gets : 960 mil­lions d’euros d’économies sur le budget des hôpi­taux en 2018 (cir­cu­laire tari­faire du 4 mai 18) et 910 mil­lions prévus en 2019" déclare Thierry Amouroux, le porte-parole du Syndicat National des Professionnels Infirmiers SNPI CFE-CGC. On voit bien la cou­pure entre "les impor­tants" et "ceux qui ne sont rien" pour eux !

Un docu­ment bud­gé­taire offi­ciel pré­sente les rému­né­ra­tions des cabi­nets (annexe du projet de Loi de finan­ces pour 2019, pages 29 et 30 pour le Ministère de la Santé).
https://www.per­for­mance-publi­que.budget.gouv.fr/sites/per­for­mance_publi­que/files/files/docu­ments/jaunes-2019/Jaune2019_cabi­nets.pdf

Les infir­miè­res sont tel­le­ment sous-payées, que selon l’étude de l’OCDE, le salaire moyen infir­mier place la France en 26ème posi­tion sur 29 ! Dans la plu­part des pays de l’OCDE, le salaire des infir­miers est au-dessus du salaire moyen de l’ensem­ble des tra­vailleurs de son pays. La France est la seule excep­tion du G20.
http://www.syn­di­cat-infir­mier.com/Salaire-infir­mier-26eme-sur-29-la-France-nous-exploite.html

Voir également l’arti­cle "Infirmières sous-payées en France" à l’occa­sion d’un débat autour du docu­­men­­taire « L’hôpi­­tal à fleur de peau »
http://www.syn­di­cat-infir­mier.com/Infirmieres-sous-payees-en-France.html

Partager l'article