Fermetures de lits : Bouge pour ton #Hôpital !

Fermetures de lits : Bouge pour ton #Hôpital !

13 juin 2024

Partout, des citoyens agis­sent contre la fer­me­ture de lits, de ser­vi­ces, de mater­ni­tés, d’urgen­ces. Réduire le nombre de lits, c’est accroî­tre les ris­ques pour les patients et alour­dir encore la charge de tra­vail des soi­gnants déjà épuisés par les crises suc­ces­si­ves.

La dimi­nu­tion du nombre de lits d’hos­pi­ta­li­sa­tion com­pro­met la capa­cité de notre sys­tème de santé à répon­dre effi­ca­ce­ment aux besoins crois­sants de la popu­la­tion. Avec des délais d’attente qui s’allon­gent et des ser­vi­ces de plus en plus sous pres­sion, la qua­lité des soins se dégrade, met­tant en danger les patients les plus vul­né­ra­bles. Les lits d’hos­pi­ta­li­sa­tion ne sont pas une simple ligne bud­gé­taire à réduire ; ils sont essen­tiels pour garan­tir des soins appro­priés et rapi­des à ceux qui en ont besoin.

Au-delà de l’impact immé­diat sur la santé, la pré­sence d’un hôpi­tal bien équipé et capa­ble de répon­dre aux urgen­ces et aux besoins chro­ni­ques est un pilier de l’attrac­ti­vité d’un ter­ri­toire. Un hôpi­tal per­for­mant est un fac­teur déci­sif pour atti­rer de nou­veaux habi­tants, des entre­pri­ses, et même des pro­fes­sion­nels de la santé.

Bouge pour ton #Hô­pi­tal : pre­nons l’exem­ple de REDON (Ille-et-Vilaine), où citoyens, com­mer­çants, sala­riés, chefs d’entre­pri­ses, pro­fes­sion­nels de santé, élus, jeunes, parents d’élèves, tous les acteurs du ter­ri­toire se mobi­li­sent pour refu­ser la baisse du nombre de lits.

https://x.com/infir­mierSNPI/status/1801347090687397893

L’heure est venue de se lever contre les fer­me­tu­res de lits d’hos­pi­ta­li­sa­tion. Chaque acteur du ter­ri­toire a un rôle à jouer dans cette lutte. Par des actions concrè­tes, des mani­fes­ta­tions paci­fi­ques, des péti­tions, et une sen­si­bi­li­sa­tion conti­nue, nous pou­vons mon­trer notre déter­mi­na­tion à pré­ser­ver un sys­tème de santé digne et effi­cace.

Refuser la baisse du nombre de lits d’hos­pi­ta­li­sa­tion, c’est pro­té­ger notre santé, notre économie locale, et l’avenir de notre ter­ri­toire. C’est un devoir col­lec­tif que nous devons assu­mer avec déter­mi­na­tion et soli­da­rité. Ensemble, fai­sons enten­dre nos voix pour un avenir où la santé publi­que reste une prio­rité incontes­ta­ble pré­cise Thierry Amouroux, le porte-parole du syn­di­cat natio­nal des pro­fes­sion­nels infir­miers SNPI.
#san­teO­nE­nA­gros

https://www.lin­ke­din.com/posts/thierry-amou­roux-16482937_rien-nest-fait-%C3%A0-redon-une-nou­velle-acti­vity-7207117917333639168-nn9I?utm_source=share&utm_medium=member_desk­top

Partager l'article