Soins primaires : les patient préfèrent les infirmières (compétences, écoute, accompagnement, éducation)

Soins primaires : les patient préfèrent les infirmières (compétences, écoute, accompagnement, éducation)

5 octobre 2019

Une étude Cochrane a analysé les 18 études internationales, pour savoir ce qui se passe lorsque les services de soins de santé primaires sont dispensés par des infirmières plutôt que par des médecins.

Cette revue montre que pour certains troubles physiques continus et urgents et pour les maladies chroniques, les infirmières de pratique avancée (IPA titulaires d’un master) fournissent des soins de qualité égale ou peut-être même meilleure que les médecins de soins primaires, et obtiennent des résultats égaux ou meilleurs pour la santé des patients.

Les infirmières atteignent des niveaux plus élevés de satisfaction des patients, comparativement aux médecins de soins primaires.

Des infirmières praticiennes exercent au Canada depuis les années 1960 dans les centres de santé, les soins à domicile, les unités de santé publique et les unités de médecine familiale ou les cabinets de médecins et dernièrement, dans les centres de soins de longue durée et les départements d’urgence. Elles sont formées pour effectuer des évaluations de santé, exécuter divers actes médicaux, prescrire des médicaments ainsi que diagnostiquer et traiter maladies et blessures courantes en demandant et en interprétant des tests. La promotion de la santé et les soins préventifs font aussi partie de leur champ d’expertise.

Ces études mettent aussi en évidence que les patients apprécient le style de communication des IPA (infirmières de pratique avancée) et que ces dernières leur consacrent également plus de temps. Les patients ont tendance aussi à être plus satisfaits des conseils reçus. Les IPA posent habituellement plus de questions à leurs patients et leur offrent davantage d’information et d’options que les médecins.

Source : Les infirmiers(ères) en tant que substituts des médecins de soins primaires (Laurant M, van der Biezen M, Wijers N, Watananirun K, Kontopantelis E, van Vught AJAH) https://www.cochrane.org/fr/CD001271/les-infirmierseres-en-tant-que-substituts-des-medecins-de-soins-primaires

En France, les infirmières de pratique avancée IPA vont pouvoir exercer :
- en ambulatoire, au sein d’une équipe de soins primaires coordonnée par le médecin (par exemple en maison ou centre de santé) ou de l’équipe de soins d’un centre médical du service de santé des armées coordonnée par un médecin des armées
- en assistance d’un médecin spécialiste, hors soins primaires
- en établissement de santé, en établissement médico-social ou dans un hôpital des armées, au sein d’une équipe de soins coordonnée par un médecin.

Détails sur https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/acces-territorial-aux-soins/article/l-infirmier-en-pratique-avancee

Partager l'article