Qui veut la peau de l’AP-HP ?

2 mars 2009

Jeudi 5 mars, journée d’action nationale à l’appel des syndicats CGT, CFTC, FO, CFE-CGC, SUD-SANTE

Depuis plusieurs mois, les hôpitaux de l’AP-HP sont mobilisés contre les regroupements, les suppressions d’emplois et la dégradation des conditions de travail.
La loi Hôpital Patients Santé Territoires, en discussion au Parlement va entériner la destruction de l’AP-HP.

Un amendement voté en catimini, supprime le conseil de tutelle de l’AP-HP et met celle-ci sous la coupe directe de l’Agence Régionale de Santé, au même titre que les autres établissements hospitaliers.

Demain, c’est l’ARS qui décidera et elle seule, quel hôpital, quel service doit fermer ! sans tenir compte ni des besoins de santé, ni des populations, ni des salariés.
Cette loi met un terme au statut unique de l’AP-HP, demain c’est le statut des salariés qui sera touché. Déjà les concours sont supprimés, les contractuels virés et les recrutements gelés.

La mise en place de la Tarification à l’Activité, crée un déficit chronique au niveau de l’AP-HP, où la seule variable d’ajustement (et le seul prétexte) est l’emploi : 20 000 suppressions d’emplois sont prévues dans les hôpitaux publics.

A l’AP-HP après les 2400 suppressions d’emplois en 2008, ce sont plus de 2000 qui s’annoncent sur 3 ans.
Administratifs, soignants, personnels techniques et médico-techniques, nous sommes tous visés par ces suppressions d’emplois.

Les plannings chamboulés, les horaires décalés, les repos supprimés sont déjà le lot quotidien dans nos hôpitaux.
Pire, certaines directions cyniques essayent de supprimer les repos dus aux agents qui n’ont pas pu les prendre faute de personnel.

Travailler plus pour gagner un salaire de misère, il est temps de dire NON.
- NON à cette politique qui détruit tous nos acquis.
- NON à cette politique qui prête des milliards aux banques et ne veut pas investir dans la santé et les services publics.
- NON à ces métiers qui usent notre santé et ne nous donnent même plus de quoi vivre dignement alors que les profits explosent et que les plus riches voient baisser leurs impôts !

Il est temps de relever la tête !

Tous mobilisés pour nos salaires et nos conditions de travail

Tous ensemble pour l’hôpital public

Jeudi 5 mars, journée d’action nationale à l’appel des syndicats CGT, CFTC, FO, CFE-CGC, SUD-SANTE

Rassemblement régional à 10h30 métro Sèvres Babylone

Partager l'article