CC 15 MARS 1966 : COUP DE FORCE DES EMPLOYEURS

14 juillet 2010

Alors que la réunion de la Commission Mixte Paritaire du 13 juillet 2010 devait être
l’occasion de faire un bilan d’étape du travail d’amélioration de la Convention Collective du
15 mars 1966, les syndicats employeurs (FEGAPEI – SYNEAS) ont unilatéralement décidé de
mettre fin à la session des négociations en cours, en annonçant la notification d’un projet de
révision pour la mi‐octobre 2010.

Les négociations concernant cette révision devront être engagées dans un délai maximal de
3 mois à compter de la notification. La conclusion de ces négociations devra intervenir dans
un délai de 3 mois à compter de leur ouverture.
Pour les cinq Organisations Syndicales de salariés (CFE‐CGC, CFDT, CFTC, CGT, FO), l’annonce
de la révision faite par les syndicats employeurs constitue un coup de force et vide de sens
l’ordre du jour de la Commission Mixte Paritaire du 13 juillet 2010.

En conséquence, les cinq Organisations Syndicales de salariés ne voyant plus la nécessité de
poursuivre la séance ont quitté la réunion.
Nous assistons à un mauvais "remake" de décembre 2008. Les employeurs s’apprêtent à
proposer à nouveau un projet semblable à celui que les salariés avaient alors massivement
rejeté.

La rentrée sera chaude. Les mêmes causes produiront les mêmes effets. Seule une forte
mobilisation des salariés pourra faire barrage à cette nouvelle offensive des syndicats
employeurs.

Partager l'article