Aumône pour les soignants travaillant de nuit

Aumône pour les soignants travaillant de nuit

29 août 2022

Un arrêté publié sur le dou­ble­ment du taux des indem­ni­tés horai­res pour tra­vail normal de nuit à l’hôpi­tal, qui passe de 0,17 à 0,34 euros !
Et à 1,80 euros pour le taux de majo­ra­tion pour tra­vail inten­sif
soit au total 2,14 brut l’heure de nuit

Pour le Syndicat National des Professionnels Infirmiers SNPI, le mon­tant est ridi­cule : "dou­bler" l’heure de nuit a 1,07 euro brut relève autant de l’aumône que de la com­mu­ni­ca­tion gou­ver­ne­men­tale . Mais en plus cette expé­ri­men­ta­tion d’un "com­plé­ment de rému­né­ra­tion" pour les soi­gnants ne durera que "pen­dant trois mois" !

Arrêté du 12 juillet 2022 por­tant majo­ra­tion excep­tion­nelle des taux des indem­ni­tés horai­res pour tra­vail normal de nuit et de la majo­ra­tion pour tra­vail inten­sif dans la fonc­tion publi­que hos­pi­ta­lière (NOR : SPRH2220122A)
https://www.legi­france.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000046045420

Par déro­ga­tion aux arti­cles 1er et 2 de l’arrêté du 30 novem­bre 1988 sus­visé, pour la période cou­rant du 1er juillet au 30 sep­tem­bre 2022, les taux des indem­ni­tés horai­res pour tra­vail normal de nuit et de la majo­ra­tion pour tra­vail inten­sif sont fixés :
- 1° A 0,34 euros pour le tra­vail normal de nuit prévu à l’arti­cle 1er du décret du 30 novem­bre 1988 sus­visé ;
- 2° A 1,80 euros pour le taux de majo­ra­tion pour tra­vail inten­sif, dans les cas prévus aux 1° à 4° de l’arti­cle 2 du même décret ;
- 3° A 2,52 euros pour le taux de majo­ra­tion pour tra­vail inten­sif, dans les cas prévus au 5° du même arti­cle 2.

Partager l'article