ECTS : système européen de transfert et d’accumulation de crédits universitaires

19 octobre 2008

Le système européen de transfert et d’accumulation de crédits est un système
centré sur l’étudiant, fondé sur la charge de travail à réaliser par l’étudiant afin
d’atteindre les objectifs du programme qui se définissent en termes de
connaissances finales et de compétences à acquérir.

Comment l’ECTS a-t-il évolué ?

L’ECTS a été mis en place en 1989 dans le cadre du programme Erasmus. Il fait
désormais partie du programme Socrates. L’ECTS est le seul système de crédits qui
ait été expérimenté et utilisé avec succès en Europe. Mis en oeuvre, à l’origine, pour
assurer le transfert de crédits, l’ECTS a permis de faciliter la reconnaissance
académique des périodes d’études réalisées à l’étranger, et de développer
qualitativement la mobilité des étudiants en Europe. Depuis peu, l’ECTS évolue vers
un système d’accumulation de crédits mis en oeuvre sur les plans institutionnel,
régional, national et européen. Tel est l’un des objectifs clés de la déclaration de
Bologne de juin 1999.

Pourquoi instaurer l’ECTS ?

L’ECTS facilite la lecture et la comparaison des programmes d’études pour tous les
étudiants, tant locaux qu’étrangers. Il facilite également la mobilité et la
reconnaissance académique. L’ECTS aide les universités à organiser et à réviser
leurs programmes d’études. Le système peut s’utiliser dans le cadre de programmes
et de modes d’enseignement diversifiés. Il renforce l’attractivité de l’enseignement
supérieur européen pour les étudiants d’autres continents.

Quelles sont les caractéristiques essentielles de l’ECTS ?

L’ECTS repose sur le principe selon lequel le travail à fournir par un étudiant à plein temps pendant une année universitaire correspond à 60 crédits. La charge de travail d’un étudiant inscrit dans un programme d’études à plein temps en Europe étant, dans la plupart des cas, d’une durée d’environ 1500-1800 heures par an, la valeur d’un crédit représente dans ces cas environ 25 à 30 heures de travail.

Les crédits ECTS ne s’obtiennent qu’après l’achèvement complet du travail à
fournir, et après l’évaluation appropriée des résultats de la formation. Ces
résultats correspondent à un ensemble de compétences définissant ce que
l’étudiant saura, comprendra ou sera capable de faire après avoir achevé son
parcours de formation, quelle qu’en soit la durée.

La charge de travail de l’étudiant se compose du temps nécessaire à participer
à toutes les activités éducatives, comme assister aux cours, participer à des
séminaires, étudier de manière indépendante et personnelle, se préparer et se
soumettre aux examens, préparer des projets, etc.

Des crédits sont attribués à toutes les composantes d’un programme d’études
(modules, cours, stages, dissertations, thèse, etc.), en fonction de la quantité de
travail que chaque activité requiert pour réussir ses objectifs propres par
rapport au travail total nécessaire pour achever une année complète d’études
avec succès.

Quels sont les documents essentiels de l’ECTS ?

- La brochure d’information/le catalogue de cours de l’établissement, à publier dans deux langues sur l’internet ou sur support papier dans un ou plusieurs documents.
Cette brochure d’information/ce catalogue de cours doit intégrer les éléments figurant sur la liste jointe au présent document, et notamment fournir des informations destinées aux étudiants étrangers accueillis dans l’établissement.

- Le contrat d’études comprend la liste des cours à suivre avec les crédits ECTS qui seront accordés pour chaque cours. Cette liste doit être acceptée par l’étudiant et le responsable académique de l’établissement concerné. En cas de transfert de crédits, le contrat d’études doit être accepté par l’étudiant et les deux établissements concernés avant le départ de l’étudiant. Il doit être actualisé immédiatement en cas de changement de cours après l’arrivée dans l’établissement d’accueil.

- Le relevé de notes présente les résultats de l’étudiant avec la liste des cours suivis, les crédits obtenus, les crédits locaux ou nationaux le cas échéant, les
crédits locaux et les grades ECTS correspondants. En cas de transfert de crédits, le relevé de notes de l’étudiant sortant doit être émis par l’établissement d’origine avant son départ, et celui de l’étudiant entrant par l’établissement d’accueil au terme de la période d’études.

Où trouver plus d’informations sur l’ECTS ?

Le site web Europa de la Commission européenne présente de plus amples informations sur l’ECTS et le supplément au diplôme, et notamment le guide de l’utilisateur ECTS et la liste des conseillers ECTS/sd.
http://europa.eu.int/comm/education/programmes/socrates/ects_fr.html.

Partager l'article